Un savant équilibre entre les différentes dimensions de nos vie : la théorie des 4 P.

Quotidiennement, de nombreuses sollicitations viennent empiéter sur notre vie de couple, notre vie professionnelle ou notre temps personnel. Avec l’arrivée d’un enfant au sein du couple, nous voilà avec un nouvel agenda à gérer. Qui gère quoi ? Comment trouver du temps pour soi, pour son couple, quand le travail prend de plus en plus de place, quand les enfants grandissent et que nous voulons leur offrir un maximum d’activités pour un bel épanouissement? Comment ne pas subir le fameux rythme « métro/boulot/dodo » ou du « Dépêche-toi, nous sommes en retard » ? Comment nous arrêter et prendre le temps pour nous quand sans cesse nos yeux sont rivés sur nos petits écrans ou sur notre montre ?

Dans ce premier article que nous consacrons à la gestion du temps, nous vous présentons la théorie des 4 P issue du livre « Qui sont ces couples heureux ? » d’Yvon Dallaire. Ce psychologue identifie 4 dimensions à la vie de chacun et nous invite à réaliser si elles sont en équilibre. Ces 4 dimensions sont les suivantes:

  • La dimension professionnelle représente celle du travail, celle des activités professionnelles. Elle répond au besoin de se sentir utile et de prendre une place dans la société (en gagnant financièrement sa vie).
  • La dimension partenaire représente le besoin d’être en relation d’égalité avec tous les autres. Elle recouvre les besoins suivants : aimer, être aimé, complicité, sexualité, … À l’intérieur d’un couple, elle est représentée par le soin que nous accordons à notre partenaire (privilégié).
  • La dimension parent représente celle qui veut aider les autres, notre côté altruiste. Cette dimension concerne bien évidemment celle dans laquelle nous nous occupons de nos propres enfants car ce sont eux qui ont le plus besoin de notre aide parentale. Mais cette dimension englobe aussi toute aide, tout soin, que nous apportons non seulement à notre famille au sens élargi (nos propres parents, frère(s) et sœur(s), oncle(s), tante(s), grands-parents, …) mais aussi à nos amis, aux autres via le bénévolat, …
  • La dimension privé représente la relation à nous-même. Elle nous fait prendre conscience que nous passerons le reste de notre vie avec nous-même et que nous nous devrions faire en sorte que nous soyons un excellent compagnon pour nous même. Elle englobe le monde des loisirs, des projets et rêves personnels. Elle est notre jardin secret ; celui où se manifeste un égoïsme sain c’est-à-dire le mouvement qui consiste à partir de soi pour aller vers les autres (le contraire de l’égocentrisme ; mouvement qui va des autres vers soi).

Pour Yvon Dallaire, la personne heureuse, célibataire ou en couple, est celle qui prend l’entière responsabilité de sa vie et qui s’active pour se réaliser. Cette personne satisfait et développe équitablement ces 4 dimensions, ces 4 P (Professionnelle, Partenaire, Parent, Privé). C’est la théorie des 4P. C’est une question d’équilibre !!


Il y a de nombreux moments de la vie où une dimension prend toute la place au détriment des autres ; et c’est normal ! Voici deux exemples concrets :

  • Les premières années de la vie de l’enfant amènent souvent un des deux parents à se consacrer entièrement à leur rôle de parents.
  • Un des partenaires investit beaucoup de temps et d’énergie, à un moment de sa vie, dans son travail pour assurer un confort matériel et une sécurité financière pour le futur.

Mais ce type de situation ne peut pas durer toute la vie sans danger pour son propre développement mental ou pour son partenaire dans le premier exemple. Dans le second, si nous devenons un véritable « workaholique », nous pouvons non seulement détruire notre carrière mais aussi notre relation avec notre partenaire et/ou nos enfants.

En conclusion, toute personne responsable veille à s’assurer que les 4 P puissent se développer de façon harmonieuse pour qu’à la fin de sa vie, elle puisse regarder son passé et se dire « Mission accomplie ; vie bien remplie ».


Passer de la théorie à la pratique

Pour passer de la théorie à la pratique, nous vous proposons cet exercice de mise en pratique à faire seul et puis en couple.

1) Réflexion seul : représentation des 4 P

En fonction du temps que vous consacrez à chaque dimension, représentez sous forme de cercles. La grandeur des cercles est relative par rapport au temps consacré à cette dimension.

Exemple de représentation

Indiquez les activités principales que vous faites dans chacune des dimensions.

Après réflexion :

  • Y a-t-il un équilibre ?
  • Au contraire, y-a-t-il une ou plusieurs dimensions sur-proportionnées ou sous-dimensionnées par rapport à d’autres ?
  • Quelles seraient les causes de ce déséquilibre ?
  • Quelles sont ou seraient pour vous potentiellement les conséquences à court-terme et à long-terme d’un tel déséquilibre ?
  • Que mettre en place pour réharmoniser ces 4P ?
Photo de Immortal shots sur Pexels.com

2) En couple : échange autour des 4 P

  • Échangez-vous votre représentation des 4 P. Des surprises ? Des réactions ?
  • Comment l’autre pourrait-il vous aider à retrouver un certain équilibre des 4P, si un tel rééquilibre est nécessaire ?
  • Quelle est / serait la place de votre vie spirituelle au sein de ces 4 P ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :